Fermer

Qui est en ligne ?

Illustration du profil de Francky Vincent

Quelques Membres

Fermer

#2 Guérir de l’agoraphobie ! Alimentation 2/2

Nous avons commencé un travail sur la nourriture, les repas, et notre façon de manger, et surtout les aliments à éviter, dans la semaine précédente. Vous avez donc normalement commencé à éliminer certaines choses de votre alimentation : café, thé, exhausteurs de gout, aspartame, vous avez peut-être modifié vos ordonnances et échangé certains médicaments pour éviter certaines substances. Vous devriez déjà commencer à faire baisser les tensions dans votre corps, mais ne vous inquiétez pas si vous ne voyez pas encore la différence, chacun est différent, et il vous faudra continuer à suivre cette petite méthode pour guérir de vos maux.

Cette semaine nous continuons notre travail corporel pour guérir de l’agoraphobie et nous parlerons au contraire des aliments, compléments et autres petites choses à donner à notre corps pour qu’il se sente bien. Je vous indique toujours ce que j’ai personnellement essayé, et dans le cas contraire, ce sont quelques recherches qui m’ont donné l’information, et j’essayerai donc pour la première fois en même temps que vous.

Aliments qui diminuent l’anxiété

Tryptophane

Le L-tryptophane est un acide aminé, précurseur métabolique de la sérotonine. La sérotonine est un neurotransmetteur qui joue un rôle important dans la régulation de l’humeur et du moral, appelée couramment « hormone du sommeil », et de la niacine, appelée aussi vitamine B3.

Les aliments qui en contiennent : la viande rouge, les œufs, le poisson ou la volaille, sources riches en tryptophane. Les bananes, les mangues, les dattes et des graines, comme les graines de sésame, de tournesol, graines de citrouille, les cacahuètes contiennent aussi du tryptophane.

Le sélénium

Une déficience en sélénium affecte le cerveau. Lors d’une déficience en sélénium, le cerveau reçoit en priorité le sélénium, par rapport aux autres organes. La déficience en sélénium entraîne une diminution du renouvellement de certains neurotransmetteurs.
Chez des personnes âgées, les taux faibles en sélénium sont associés à la sénilité et à un déclin cognitif accéléré. Une déficience sévère en sélénium s’accompagne d’un tempérament anxieux, parfois confus et hostile.

Aliments qui en contiennent : noix du Brésil, rognons, du foie, fruits de mer ou poisson comme la morue.
Précautions : le sélénium peut être toxique à des doses excédant 450 mcg par jour.

Compléments alimentaires

Le magnésium

Le magnésium calme les signes physiques qui peuvent accompagner l’anxiété, comme les crampes musculaires, la tétanie et la nervosité. Il est également le principal minéral capable de contrôler le syndrome d’hyperventilation et la spasmophilie. Dans l’hyperventilation et la tétanie, on observe un faible niveau de magnésium ; il provoque une déficience relative en hormone parathyroïde, qui est une hormone profondément calmante. Sachez que le magnésium est utilisé depuis une cinquantaine d’années pour réduire l’anxiété, et ce, même chez les animaux ! Je fais personnellement au moins une fois par an une cure de magnésium, environ trois mois, et cela fonctionne très bien.

Les vitamines B

Les patients atteints d’agoraphobie sont souvent déficients en vitamines B. Plus de 50 % des patients agoraphobes ont une carence en vitamine B1 ou B2 et 17 à 25 % d’entre eux ont des déficiences en vitamines B3, B9 et B1220. La prise de préparations contenant des vitamines B réduit l’agoraphobie. La prise pendant trois mois de fortes doses de préparations contenant des vitamines B par des patients souffrant d’agoraphobie améliore clairement l’état de la majorité d’entre eux. Près de 50 % d’entre eux voient leurs crises de panique disparaître et 35 % présentent des améliorations marquées.

Les acides gras oméga-3

Les acides gras oméga-3 polyinsaturés réduisent l’agoraphobie. Deux à trois mois de prise de deux à six cuillères à soupe par jour d’huile de lin apportant 0,2 à 1 g par jour d’acide alpha-linoléique23 permettent de réduire de réduire l’agoraphobie chez les trois quarts des patients.
Comment les acides gras polyinsaturés réduisent l’anxiété : les acides gras oméga-3 polyinsaturés sont des précurseurs sur lesquels la niacine et d’autres vitamines liées à des enzymes agissent pour former les prostaglandines de série 3. Les acides gras polyinsaturés de type oméga-3, tels que l’EPA et le DHA, abaissent le niveau d’anxiété en diminuant les niveaux sériques de noradrénaline. Une préparation contenant 762 mg d’un mélange de ces deux acides gras fait chuter en deux mois le taux de noradrénaline en moyenne de 30 %24.
Traitement de l’anxiété, de l’agoraphobie par les acides gras polyinsaturés oméga-3 : prendre 750 à 2 500 mg par jour d’huile de poisson (constituée par un mélange de DHA et d’EPA) ou une à deux cuillères à soupe par jour d’huile de lin.

Les plantes qui soignent

Cure de rhodiole et de safran

La rhodiole régule le rythme cardiaque, favorise l’oxygénation du cœur, active la production de sérotonine, de norépinéphrine, de catécholamines, d’acétylcholine et de dopamine. En agissant directement sur le cortex cérébral, ces molécules vont favoriser la vivacité d’esprit, la mémoire, la concentration, l’attention et la capacité intellectuelle d’où une meilleure capacité d’apprentissage et de mémorisation. Favorisant également l’équilibre nerveux, les deux plantes renforcent d’une manière significative la résistance au stress. Une plus ou moins longue cure améliorerait donc l’attitude face au stress et aiderait à lutter contre la dépression, le surmenage et le désordre affectif.

J’ai découvert ce complément il y a quelques semaines, et c’est miraculeux chez moi !

La passiflore

Bon tranquillisant naturelle, elle diminue les tensions nerveuses et musculaires.

Le ginko biloba

Elle améliore la circulation du sang dans le cerveau, favorise la concentration et la lucidité intellectuelle.

Le millepertuis

Utilisé depuis l’antiquité pour réduire l’anxiété. En Allemagne, elle a détrôné le prozac ! Elle augmente le taux de trois neurotransmetteurs associés aux troubles anxieux : la sérotonine, la norépinéphrine et la dopamine. Elle commence à avoir des effets thérapeutiques à partir de 4 à 6 semaines, même si de nombreuses personnes peuvent voir leurs symptômes diminuer, ne vous découragez pas. Attention notamment avec cette plante, je ne l’ai pas encore utilisée car elle comporte de nombreuses contre-indications et les pharmaciens vous feront essayer autre chose avant ( rhodiole/safran par exemple )

Exposez-vous au soleil !

La vitamine D se comporte comme une hormone. La lumière UV est le seul ingrédient qui permette sa formation, et le seul organe qui puisse la produire, c’est la peau ! Plus le soleil caresse l’épiderme, plus nous produisons cette vitamine étonnante. Les chercheurs s’intéressent à son rôle sur le système immunitaire, l’humeur et la prévention des maladies cardio-vasculaires, mais aussi à son action anti-cancer qui est la mieux démontrée. De nombreuses études soulignent que plus on se rapproche de l’équateur, plus les taux de cancers – y compris cutanés – diminuent. Il suffit de s’exposer au soleil un quart d’heure par jour en été. Au printemps et en automne, on compense en mangeant des poissons gras, qui en regorgent. En hiver, mieux vaut la prendre en gélules et réduire les produits laitiers (trop de calcium diminue le taux de vitamine D en circulation).

Fleurs de bach

Elixir Urgences qui est une composition adaptée de celle réalisée par le Dr Bach et nommée Rescue remedy  ®. Urgences  aide à un rapide réconfort dans le cas d’un brutal choc émotionnel et qui n’arrive pas à disparaître. Cet élixir est la source de réconfort qu’il est toujours utile d’avoir à portée de main « au cas où », chez soi, dans son sac, dans sa voiture, etc. Contient des fleurs de Bach qui aident à retrouver calme et paix :

  • Clématite :  pour revenir à la conscience, retrouver ses esprits.
  • Dame-d’onze-heures : pour contrebalancer le(s) choc(s).
  • Gnavelle annuelle : pour se recentrer et revenir à l’équilibre.
  • Hélianthème : pour surmonter terreur et panique.
  • Impatiente : pour apaiser les nerfs et la souffrance.
  • Pommier sauvage : pour drainer rapidement les surcharges émotionnelles de l’organisme.
  • Prunus : pour reprendre le contrôle de soi.

Huiles essentielles

Camomille romaine

à respirer calmement et profondément pendant quelques secondes directement en ouvrant le flacon.

Complexe d’huiles essentielles à diffuser

  • 4ml de bois de Hô
  • 1ml de camimille romaine
  • 3ml d’ylang-ylang
  • 1m d’encens
  • 1ml de myrrhe amère

Complexe pour massage

  • 2 gouttes de ravintsara
  • 2 gouttes d’ylang-ylang
  • 2 gouttes de bois de Hô
  • 1 goutte de basilic exotique
  • 1 goutte de naeroli
  • 5 gouttes de calophylle

Appliquer sous la voûte plantaire, le plexus solaire, l’intérieur des poignets, les tempes, la colonne vertébrale si possible. Masser légèrement en respirant profondément.

Homéopathie

Argentum Nitricum 9ch

Convient à l’anxiété, l’agoraphobie, la claustrophobie, l’anticipation, les paniques : prendre 3 granules 3 fois par jour pendant quelques mois.

 

Voici donc après quelques études, et quelques trucs essayés, une petite bible anti-stress pour vous aider encore une fois à préparer votre corps à lutter contre la panique, le calmer et faire baisser les tensions, et guérir de l’agoraphobie par extension ! Cette liste n’est pas exhaustive, je n’ai pas parlé du calcium et des aliments qui en contiennent, ni de l’homéopathie plus longuement – et pourtant très efficace. Vous pouvez vous aussi apporter votre expérience et allonger cette liste. Ne vous précipitez pas à la pharmacie pour tout acheter, dépenser toutes vos économies et faire une cure une semaine. Renseignez-vous, regardez d’autres sources pour vérifier, et choisissez les méthodes qui vous parlent. Pensez aussi que ce que vous choisirez de suivre comme méthode, devra être suivie quelques mois, amenez les choses petit à petit sans vous mettre la pression, sinon vous ne tiendrez pas et vous vous mettrez la pression à prendre une valise de compléments plusieurs fois par jours.

 En résumé !

  • Faire une cure magnésium, et de vitamines B.
  • Manger des bananes, des œufs et produits laitiers, des graines de sésame et de citrouille et privilégier des huiles riches en oméga 3.
  • Plantes, fleurs de bach, huiles essentielles, homéopathie, choisir une ou plusieurs méthodes en complément.

 

L’article pour la troisième étape sortira le 20 mars à 9h30, on continuera sur l’aspect corporel et on parlera du sport !

Sources : Manuel du phobique et de l’anxieux – Edmund J. Bourne. Guide familial de l’homéopathie – Dr Alain Horvilleur. Ma bible des huiles essentielles de Danième Festy. Santé, mensonges et propagande – Thierry Souccar et Isabelle Robard. nutranews.org

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Les commentaires sont modérés. Leur publication est soumise à la validation du modérateur.

*

  • libre75 dit :

    Très bon article @alice il faut aussi se renseigner sur les effets secondaires si vous prenez un AD exemple millepertuis n’est pas trop recommande avec un AD.

  • delph83 dit :

    Et bien wahou, quel bel article merci …
    Il y a certaines choses que je connais et que j’ai testé avec peu voir pas de réussite, en même temps nous ne réagissons pas tous pareil, je suis bien intéressée par une CURE DE RHODIOLE ET DE SAFRAN, est ce que tu pourrais nous conseiller une  » marque  » ?
    Sinon et bien je suis enfin débarrassée de mon AD et j’ai changé pas mal mon alimentation, bon je fume toujours mais moins.
    Ton article m’a amené à faire des recherches sur la sérotonine et j’ai pu constater qu’elle passait par les plaquettes ( bon j’ai pas tout compris, la médecine c’est assez complexe ) mais du coup moi qui suis atteinte d’un syndrome myéloprolifératif de type thrombocytémie essentielle, j’en viens à me poser des questions sur une possible corrélation entre les 2 puisque la TE est une maladie de la moelle osseuse qui entraîne un surplus de plaquettes, du coup en Août j’en parlerais avec mon hématologue. Merci encore pour ton aide et ton implication à nous aider.

  • armandeh dit :

    Je tiens à vous remercier pour votre article qui est vraiment très intéressant et riche d’informations..à tel point que quand on le lit..on pourrait quasiment se dire que l’agoraphobie est liée à une « normalité » compte tenu du mauvais régime que l’on fait subir à notre corps par ignorance…ce qui fait du bien moralement..
    Personnellement, j »ai entrepris une cure de magnésium marin et en ce qui concerne l’homéopathie, je prends « IGNATIA AMARA 9CH » 5 granules deux fois par jour pendant un mois et ça me fait du bien..
    J’ai découvert cela tout d’abord en pharmacie en demandant quelques choses qui calme sans effet de dépendance et elle m’a conseillée « zenalia » comprimé sublingal à prendre en cas de trac, d’appréhension, d’anxiété etc..sa composition est 1mg « gelsemium sempervirens 9ch » + « ignatia amara 9ch,1mg »+kalium phosphoricum 15ch,1mg » à prendre 1 matin et 1 soir sans limite dans le temps. Puis en allant consulté mon médecin, elle m’a récemment prescrit une de ces 3 composition « ignatia amara » à raison de 5 granules 2 fois par jour sur 3 mois. Je l’essaye à partir de demain. Je viendrai vous informer de son effet..Je n’ai pas réussi à supprimer totalement le café ( ricoré) et le tabac non plus…j’ai acheté mes patchs mais je bloque..par contre je diminue chaque jour le nombre..tout comme le café..que je remplace par de l’eau ou du lait..le problème est que j’aime beaucoup le café…mon objectif cette semaine est de passer à 3 par jour…si seulement il existait un café sans caféine lol..Voilà pour moi…

    • alice dit :

      Oui, c’est un peu l’idée. Christophe André parle des attaques de panique comme une réaction allergique. L’idée est de physiquement enlever toxines et refaire monter ou descendre des substances ou hormones pour commencer un certain travail de tcc. Je suis même persuadée que certains s’arrêteront là car leurs symptômes auront disparu…
      L’ingniatia, j’en ai prit il y a longtemps, je ne me rappelle plus, mais c’est une bonne idée. J’espère que tu pourras nous faire un retour pour l’ajouter à cette liste…
      Je n’ai pas arrêté de fumer non plus, c’est compliqué, mais beaucoup diminué tout de même. Après il faut se pencher sur cette question sérieusement, et il y a un gros boulot sur l’addiction. Mais pour un tas de choses on devrait pourvoir s’en débarrasser, l’ago est un nouvel argument!

    • dixielody dit :

      Bonjour,

      Auriez vous un retour d’expérience sur l’Ignatia Amara ?

      Merci d’avance :-)

      • alice dit :

        Hello! J’en ai prit quand j’étais petite et c’est vrai que je ne m’en suis pas resservi… je connais pas mal de gens qui en prennent avant des résultats de santé ou pour aller à une réunion, bref c’est quelque chose que les gens utilisent, je vais regarder de plus près et demander autour de moi. Attention avec l’homéopathie, elle n’est pas compatible avec la menthe par exemple donc si tu te brossé les dents, il n’aura aucun effet! Il y a des dentifrice spéciaux pour homéopathie, au citron je crois, renseigne toi!

  • guitou dit :

    J’ai appris plein de choses, je suis impressionné par la qualité de cet article. Je connaissais quelques un de ces remèdes, mais voilà de quoi largement compléter ma liste!
    Merci de nous partager tout cela, c’est très complet et passionnant!
    J’ajouterai juste que certaines infusions sans théine peuvent avoir des vertus thérapeutiques relaxantes ou favorisent la digestion.

    • alice dit :

      Super ! Merci à toi :)

      • guitou dit :

        J’aurais juste besoin d’une petite précision concernant les « complexe de massage » et les « complexe d’huiles essentielles à diffuser ».
        Par exemple pour le complexe de massage, il faut mélanger les différentes gouttes dont tu parles, faire une « mixture » de toutes les huiles et les appliquer? Ou on doit juste choisir un seul élément de la liste à appliquer?

        • alice dit :

          Pardon, ce n’est pas très clair. C’est un complexe à fabriquer. Je trouve les meilleures huiles, et bio en plus, et pas cher, chez AromaZone. Ils vendent aussi des contenants (roll-on, bouteilles, etc…). J’ai trouvé cette recette dans un bouquin qui m’a été offert de chez eux (voir sources). Donc oui, ce sont des ingrédients, comme une recette…

        • libre75 dit :

          Si tu peux trouver un nature et découverte, ils vendent pas mal de mélange anti stress aussi.

          • alice dit :

            Oui et d’ailleurs il y a un rool-on pré fait de la marque puressentiel à appliquer sur les bras et les tempes qui fonctionne très bien!