L’agoraphobie n’est pas uniquement la peur de la foule, le sens commun qu’on en fait. C’est surtout la peur de ne pas pouvoir être secouru rapidement, ou d’être bloqué et qui aura les mêmes conséquences de ne pas pouvoir être secouru. De multiples situations peuvent alors devenir anxiogènes, évitées ou complètement fuies : les transports, les ponts et tunnels, les ascenseurs, les foules, les lieux confinés comme les cinémas ou restaurants, mais aussi les grandes places vides, les situations où on est seul, les queues où on attend, médecin, dentiste, réunions familiales, et jusqu’à sortir de chez soi dans des cas extrêmes.

S’il peut y avoir un trouble panique sans agoraphobie, il ne peut au contraire y avoir d’agoraphobie sans trouble panique, les médecins ne sont pas tous raccords avec les définitions des termes. Mais en gros, s’il n’y a plus d’attaques de panique avec une agoraphobie, c’est que les évitements sont tels qu’ils ne peuvent plus déclencher de trouble panique, la zone de sécurité sera alors totalement construite pour ne plus créer d’anxiété.

6 Commentaires
  1. Eddy SAGNOL 8 mois Il y a

    .Mon quotidien depuis 2004.. Malade en 2004 suite à des méchancetées que l’on m’a fait subir pendant 6 années dans mon travail en tant qu’employé municipal dans la commune de mon petit village ” Eglisolles”.

    14 années de souffrances tant moral que physique. Je suis resté 3 ans totalement cloitré sans pouvoir même sortir sur mon propre palier. Tics nerveux pendant 7 ans , je toussais tellement nerveusement que j’en crachais du sang.. des centaines d’attaques de panique et de crises d’angoisses empreintes de profondes crises de spasmophilie… des grosseurs nerveuses au visage ..
    Aujourd’hui en 2018 ma vie se résume à allez d’une maison à une autre et allez en moto à mon jardin uniquement l’été, qui est à 100metres de mon domicile… car je ne peu me déplacer à pieds depuis près de 15 années sans attaque de panique..
    Je n’ai aucunes autre sorties depuis presque 15ans ! J’ai 38 ans . plus aucune vie sociale depuis 2004. Je peu ne peu plus faire mes courses , plus de dentiste, plus de sorties, plus de loisirs,plus de hobbies,de passions , des joies,….PLUS DE VIE.
    Sans mes parents pour m’aider au quotidien mon corps ce serais laisser mourir depuis bien longtemps.
    Je me bat pour que justice me sois rendu depuis 8 ans.
    Je me bats contre ses gens , mes employeurs qui détruit ma vie dans l’exercice de mes fonctions.

    • zaza 8 mois Il y a

      Salut à toi!
      Merci pour ton témoignage. J’espère que tu pourras trouver des ressources pour changer ta façon de vivre, surtout si elle ne te convient pas. Je connais pas mal de gens agoraphobes qui ne sont pas si mal avec leurs angoisses. Là où c’est compliqué, c’est quand tu n’es pas en phase avec ce que tu vis. Mais dis-moi, qu’as-tu essayé concrètement pour sortir de ça? Niveau thérapie, projets personnels ou autres petits “trucs” ?
      Es-tu, malgré tout, optimiste? Que cherche tu sur Agorafolk ? T’es-tu inscrite ?
      Dis-nous-en plus, je suis sûre que nous pouvons t’aider!
      Très belle soirée…

    • Auteur
      alice 8 mois Il y a

      Hello à toi, Eddy !
      Ton témoignage est assez poignant, ça me rend triste, et oui, @zaza a raison, il faut dabord savoir ce que tu as essayé, et surtout, si ton commentaire sert bien une volonté d’avancer. J’ai créé cette plateforme parceque les forums n’avaient que trop de messages pessimistes, sans clairvoyances ni d’envie d’ailleurs, alors ici, rien n’est gratuit, tout est utile :)
      Il te faut travailler un certain lâcher-prise sur ce qui t’es arrivé il y a un bon moment – facile à dire tu me diras – mais ton passé, qui t’appartient, est derrière toi. Il faut te décharger de ça, surtout s’ils sont loin (c’est bien le cas, j’espère ?). On a tous des placards remplis de fantômes qui tapent parfois à la porte, et plusieurs techniques permettent d’apprendre à fermer les portes doucement, et d’éloigner cette masse négative.
      Je fais beaucoup d’hypnoses dernièrement pour ça, revivre des douleurs, les accepter, et avancer.
      Et toi, ou en es tu ? As-tu été diagnostiquée de quelque chose? (éventuellement dépression, agoraphobie, anxiété généralisée, etc. ?)
      En tout cas, il y a une chose positive aujourd’hui pour toi, tu a rencontré des gens, pour le moment virtuellement, et cela va peut-être t’amener à de belles aventures, je te le souhaite !
      A très bientôt !

      • SAGNOL Eddy 5 mois Il y a

        Bonsoir et merci à vous deux Zaza et Alice =)
        Vous savez j’ai essayé beaucoup de choses .. Thérapie comportementale cognitive , des très nombreuses séances d’hypnothérapie également ( hypnose qui m’a aidé à réduire mes tics nerveux)
        Il est très dur de passer à autre choses… d’aller de l’avant.. ma vie étant de la survie .. et mon quotidien fait de barrières que je n’arrive pas à franchir..
        Je pense que la seule façon pour moi d’arriver à avancer serais que mes bourreaux soient punis. Que justice soit rendue pour cette vie qu’il m’ont détruite.
        Après dix années de combats je viens d’être reconnue en maladie professionnelle directement imputable au service. Mais mes ex employeurs s’en lavent toujours les mains. Malgré une expertise médicale judiciaire mandaté par le tribunal administratif
        qui indique que je suis tombé malade en travaillant pour eux, également l’avis du comité de médecins du centre de gestion de la fonction publique unanime à 4 médecins pour la contraction en service; La mairie d’Eglisolles eux ce moque des décision du tribunal et disent autour d’eux en plein conseil municipal que de toute façon j’étais certainement malade avant ou alors que j’ai un burn out , et s’en lavent les mains.
        Ils me salissent encore et encore… et sont dans le déni le plus total.
        J’essaie d’avancer malgré tout mais je n’y arrive pas… j’ai subi un énorme préjudice
        depuis 12 ans je souffre profondément tant mentalement que physiquement..
        Comment arriver à tourner la page dans de tel condition et en pleins combat judiciaire

        • Auteur
          alice 4 mois Il y a

          Il va te falloir avancer, oublier, et penser à toi. Ce n’est pas évident, mais la vengeance n’a jamais aidé qui que ce soit.
          Tente différentes approches, différentes thérapies, vide-toi le cerveau, fais du sport, vraiment vraiment, ça va te sauver. La vie est belle, laisse les cons où ils sont et fais-toi plaisir :)

  2. lisou 4 années Il y a

    Merci pour ces précisions sur ce qui est vraiment l’agoraphobie. :)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account