• Lroy a publié une note il y a 5 mois

    Bonjour à tous! Je m’étais inscrite sur Agorafolk il y a 4 ans mais je n’ai pas été très active… Je m’appelle Laurence, j’ai 33 ans, deux enfants et je vis à Bruxelles. Cela fait 8 ans que je suis agoraphobe + claustrophobe. J’essaie d’avancer dans ma vie privée et professionnelle malgré mon “handicap” mais c’est pas facile tous les jours : certains jours j’ai l’impression que je ne m’en sortirai jamais et d’autres je suis hyper fière de moi pour des petites réussites :) Ce qui est certain c’est que l’agoraphobe fait partie de moi, je l’assume depuis peu et j’essaie de vivre avec. Après une période d’incapacité de travail, j’ai décidé de quitter l’emploi que j’ai occupé pendant plus de 10 ans car on me demandait régulièrement de me déplacer dans des villes à 50-100 km de chez moi pour des réunions de travail. Je trouvais toujours une excuse pour ne pas y aller, j’ai eu la chance de tenir comme ça quelques années puis mon corps a dit stop : arrête de te mentir, ce job n’est pas bon pour toi et vice-versa. j’ai alors trouvé un nouvel emploi…au bout de ma rue (oui oui, pas mal hein!). Lors de l’entretien d’embauche, j’ai expliqué que je quittais mon job à cause des déplacements, que je ne pouvais pas me déplacer à cause d’angoisses et que j’étais également claustrophobe (le gros cas psy quoi!) et pourtant ils m’ont recontacté :) Le plus beau jour de ma vie! J’ai un travail au bout de ma rue – avant mon conjoint devait me conduire et venir me rechercher en voiture chaque jour maintenant je peux y aller à pied seule comme une grande – avec des horaires super et tout et tout. Cela fait 5 mois que j’ai commencé ce job et je suis hyper satisfaite SAUF QUE aujourd’hui on m’envoie par mail une invitation pour une réunion à Seraing ( ville à 80 km de chez moi!)… “Tout est chaos, À côté…Désanchantée” Que faire??? Je pensais directement jouer cartes sur table et revenir sur ce qui m’avait été dit en entretien = pas de déplacement! J’ai été honnête sur ce point, je ne sais pas assumer des trajets de la sorte. j’ai l’impression de je suis de retour sur la case départ -> Déplacements -> Quitter travail -> Nouveau travail -> Déplacements -> Quitter travail? Ça a été très dur pour moi de parler de ma “maladie” lors de mon entretien, j’ai cru avoir été comprise et maintenant je me sens de nouveau dans une situation compliquée… Pour ceux qui ont lu mon roman, pourriez-vous me donner vos conseils? Que dois-je faire?! Merci :)