Les recettes pour profiter du temps frais quel qu’il soit sont plus nombreuses qu’on le croit. Petit tour d’horizon des idées pour tirer parti de cette fraîcheur météorologique. C’est l’hiver : allez, on sort de la couette !

Une saison inspirante

 


L’hiver est un moment propice à plusieurs choses :

  • Le repos et donc la méditation, les exercices de respiration ou simplement le temps de prendre le temps ;
  • Le rangement de tout ce qu’on s’est promis de classer pendant l’année ;
  • Un bilan sur l’an passée si on est en fin d’année ;
  • Une liste de choses à faire pour l’année à venir si on est au début ;
  • Un petit listing des cadeaux pour Noël de l’année prochaine, tant qu’on a la mémoire fraîche et qu’on se souvient encore de la réaction des gens face à nos cadeaux. Ce pull à l’effigie de Ricet Barrier qui a tant ému votre Grand-tante par exemple…

 

On peut imaginer beaucoup d’autres idées bien sûr, ce mini florilège ne demande qu’à être enrichi par votre créativité !

Ce qu’on a toujours eu envie de faire

 

 

Commencer par une liste de ce qui vous plaît l’hiver et que vous avez envie de vivre en pleine conscience peut être une belle source de motivation et de plaisir; comme se promener dans la forêt par temps brumeux, entendre craquer les brindilles et les dernières feuilles mortes sous ses pas, observer la faune qui joue avec les attraits de l’hiver pour s’en inspirer. Observer, si on est en ville, les changements du temps, la couleur du ciel, guetter les moments de soleil et donner rendez-vous à des amis à une terrasse couverte (et chauffée 😊), profiter des trottoirs humides le soir pour faire de belles photos avec des reflets colorés et lumineux, regarder les gens se balader…

 

 

Quand on est phobique et/ou paniqueur, le temps froid peut être un alibi ou une bonne raison pour éviter de se retrouver dehors. On sait qu’il est même parfois difficile, voire impossible de quitter sa maison ou même sa chambre.

Mais toute opportunité est bonne pour avancer d’un mini pas avant le suivant. Prendre l’air à la fenêtre. Regarder ce qui se passe sous notre nez. À quoi nous ne faisons parfois pas attention parce que le quotidien et les habitudes s’installent facilement, peuvent être de premiers efforts pour mettre en place une habitude qui deviendra un plaisir un jour.

Les petits plaisirs simples qui font beaucoup de bien

 

Poser sa main contre une fenêtre froide, y laisser l’empreinte de ses doigts et observer le dessin éphémère qu’on y laisse est un petit plaisir ludique et simple qui ne demande pas beaucoup d’efforts mais qui fait appel au jeu, simplement.
Sortir les pieds de sa couette quand il fait froid pour éprouver une fraîcheur agréable donne aussi parfois envie d’explorer les environs immédiats, pourquoi pas ?

L’hiver, c’est aussi le moment de prendre soin de soi. Ça n’empêche pas du tout de faire un peu d’exercices d’exposition, de sport, ne serait-ce qu’un peu de marche dans son jardin si on en a un, dans sa rue, son quartier, etc.
On peut s’assouplir et se décontracter avec des exercices simples de Yoga chez soi ; c’est idéal pour lancer le corps et apaiser l’esprit.
Mais on peut aussi – c’est compatible – décider de se chouchouter un peu ! S’il est bon d’éviter les bains pour aider la planète à aller mieux, des douches bien chaudes et une soirée tranquille à profiter d’un vrai repos, en lisant, ou en regardant un film donnera l’occasion de se poser un peu et de mettre en pause la vie à 100 à l’heure qu’on peut avoir. Et même quand on n’est pas surmené, le repos, le vrai, celui qui répare le corps et l’esprit peu à peu sera d’un grand bienfait !

Aider les autres, s’aider soi, ça fait du bien

 

 

Pour les plus motivé.e.s, l’hiver c’est aussi un moment où on peut aider son prochain en faisant du bénévolat auprès des organismes de charité bienfaiteurs comme les Restos du cœur ou la soupe populaire. On peut même donner des cours de soutien scolaire par exemple.

Plein d’idées sont disponibles sur tousbenevoles.org notamment pour donner des idées de missions bénévoles :

 

 

Depuis quelque temps, Pierre Chevel propose une approche au quotidien pour changer les choses autour de soi avec un titre très incitatif “Changer le monde en 2 heures”. À découvrir :

 

 

Se rendre utile aux autres est non seulement un bienfait pour autrui mais aussi une source de bien-être personnel dont le potentiel est très puissant. Et comme il n’y a pas de mal à se faire du bien tant qu’on ne fait pas de mal aux autres, tout va bien 😁.
L’hiver regorge donc de diverses et multiples possibilités de découvertes humaines, émotionnelles, thérapeutiques qui sont toutes une occasion de se découvrir – jeu de mots habile – différemment.

Et vous, quelles idées vous donnent cet article ?

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account