• Lilico il y a 3 ans et 3 mois

    Bonjour tout le monde,
    J’espère toujours que quelqu’un de marseille va prendre contact et qu’on organisera quelque chose.
    Je n’arrive à sortir que quand j y suis obligée ces temps ci. je laisse trainer des colis huit jours avant d aller les chercher a l aube le jour de la date limite, je fais livrer mes courses et si c est que dans deux jours tant pis je prefere faire les fonds de placard que sortir…
    enfin non je prefere c’est pas le mot juste. j’aimerais etre dehors. je regarde le soleil par la fenetre depuis ce matin…J’ignore pourquoi c’est si dur… Mais je suis sure que si quelqu’un m attendait quelque part ce serait un peu moins dur. meme pour aller faire des choses de tous les jours comme les courses, la pharmacie la poste ou autre…
    ou une petite sortie au musee… ca fait partie des choses qui me manquent…
    Mes livres de bibliotheque sont en retard de trois ou quatre semaines…
    J’ai pas la prétention de croire qu on peut devenir amis juste parce qu on a le meme probleme mais … on peut s entraider. s’accompagner. je crois que de temps en temps je pourrais faire un effort si ca profitait a quelqu’un d’autre que moi. et ca m’aiderait moi même à casser mon cercle vicieux. A bon entendeur…

    • Hello et super message, merci ! Je connais bien cette tentation du « pourquoi », y a t-il seulement une explication ? L’important c’est que tu arrive à atteindre ton objectif ! Quel est-il, à terme ? T’arrive t-il de rêver à un truc « impossible » pour le moment ? C’est à double tranchant, moi ça me rendait malade mais ça m’a aidé au long terme de m’imaginer loin… Je ne suis hélas pas de Marseille, mais j’y vais parfois et serais ravie de te rencontrer la prochaine fois :)

      • Ce que ça fait du bien de parler à quelqu’un qui comprend ! Mon objectif… eh bien franchir la porte de chez moi avec plaisir je dirais car actuellement c’est plus une torturequ’autrechose même si parfois une fois dehors je me sens vraiment bien. Si je pense à un truc… ce qui me vient ce serait d’aller sur la corniche sur un banc en face de la mer et de lire au soleil. C’est un des derniers trucs que je me souviens d’avoir fait, un moment de liberté, seule, qui m’a rendu vraiment heureuse, avant que tout parte en vrille il y a quelques années. Et c’est quelque chose que je ne suis pas encore arrivée à refaire. Ce n’est pas sur un de mes trajets obligatoires, ça fait une petite trotte en bus, des bus qui sont généralement pleins, ça exige la volonté d’aller quelque part seule sans raison précise et c’est cette volonté que j’ai perdu, au delà de mon anxieté quotidienne. Avant j’aimais être dehors seule. Maintenant il y a un tout petit pourcentage qui y pense au fond de moi et le reste qui fait blocus.

      • Salut Alice ! Il parait qu’en plus d’être sympa t’es une experte en tcc, c’est ce que christopher 93 m’a dit en tout cas et il est convaincu que c’est ce qu’il y a de mieux comme therapie pour l’agoraphobie. mais j’ai pas réussi à comprendre en quoi ca consistait. Par ailleurs ma psy m’a orienté vers une therapeute qui fait du mindfullness… elle pense que ça peut m aider a gérer mes angoisses. Si tu as le temps je serai ravi d’avoir tes lumières sur ces deux points. ou juste de parler un peu. Ton premier message m’avait vraiment fait du bien :-)

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account