La liste d’évitements est la liste de vos peurs, écrite graduellement, lorsque vous entamez une TCC. Cela peut-être difficile de l’établir, beaucoup de gens la commencent en se crispant, et en ne voyant que des choses impossibles à faire, à un niveau 10. Voici quelques conseils pour établir votre liste d’évitements.

Que vous ayez peur de prendre la voiture ou que vous soyez bloqués par beaucoup de situations, prenez chaque situation qui vous fait peur, et décortiquez-la. Vous avez peur de conduire, de partir à plus de 10km de chez vous, de prendre l’ascenseur et de vous balader seul dans les bois. Prenez un seul des blocages, et tentez de trouver des niveaux d’angoisse moins forts. Votre plus grande peur sera peut-être de partir loin, seul, sur l’autoroute. Vous allez donc mettre cette situation à 10.

Puis vous allez trouver vous-même des possibilités moins angoissantes avec la voiture. Vous pouvez conduire dans votre quartier, accompagné, avec les vitres ouvertes et de la musique? Alors notez déjà cette situation, elle est sûrement angoissante, vous mettez 5 ou terrifiante à un niveau 8, dans ce cas, trouvez d’autres moyens de baisser l’angoisse de la situation, si vous êtes complètement bloqué, vous pouvez juste vous mettre comme exercice, de vous asseoir dans votre voiture, etc… Et vous faites ce listing pour chaque catégorie : voiture, métro, transport, ascenseur, etc…

Voici un exemple de liste d’évitement pour la voiture :

voiture partir loin 10
voiture tunnel / periph / autoroute 9
voiture dans Paris seule 8
voiture dans Paris accompagnée mauvais temps 4
voiture dans Paris accompagnée 3
voiture quartier / pas loin seule 2

Vous remarquez que j’ai pu ici trouver des situations moins angoissantes pour la voiture, notamment avec le temps, car pour moi c’est plus facile de m’exposer quand il fait beau, même si à terme, je sais que je ferai tout cela sans situation ou objet contraphobique.

Après vous être exposé quelques temps, vous reviendrez sur ce listing, et remarquerez que tout descend, les situations vont perdre des points, et devenir moins angoissantes, même celles que vous n’avez pas encore faites.

En résumé :

  • Prenez le temps d’établir cette liste, de décortiquer vos peurs
  • Faites-vous aider si vous n’y arrivez pas seul
  • Trouvez des étapes, aussi minimes soient-elles pour commencer à vous entrainer
2 Commentaires
  1. BRIDJET. 4 années Il y a

    Bonjour
    Je suis phobique
    que depuis mon jeune âge je pense, j’ai toujours des peurs, et fin 2013, j’ai depuis fin 2013 une peur de conduire subitement, ce fût le commencement d’une galère, je freinais, j’étais angoissée, la peur ? Peur de quoi me direz-vous, je sais pas ? atroce.
    Et ensuite le corps à pris, et j’ai eu comme des pression dans le bas du dos qui me faisais me cramponner, en marchant, en étant à mon domicile, j’ai eu une psychothérapeute qui m’a fait écrire des pages, en me faisant des mandras, chakras, au même stade, elle m’a fait comme un lavage de cerveau, c’est là aussi très troublant, je vois que ça diminue, mais dès que je prend ma voiture, je me cramponne, je suis comme une débutant et j’ai mon permis depuis depuis de 20 ans.
    J’aimerais reconduire, j’ai pris un cours le moniteur a mis ANGOISSEE, je pense qu’il y a eu une peur en SEPTEMBRE 2013, une peur violente, et j’ai dû mal à pouvoir exprimer QUOI ? j’essaie de comprendre, maman décèdée ais-je fait le deuil, tant de questions.
    JE VOUS REMERCIE
    CORDIALEMENT

    • Alice 4 années Il y a

      Merci pour votre témoignage. La crise d’angoisse, ça arrive bien à n’importe quel moment!
      Moi j’étais tranquillement dans le bus la première fois…
      Vous me parlez de votre peur de conduire, et cela tombe bien car j’ai découvert le site de La Conduite évolutive il y a quelques jours, crée par Sylvie Kechoua. Elle a crée une formation autour de la conduite destinée aux personnes qui ont peur de conduire. Je l’ai contacté et nous nous sommes rencontré tout juste samedi pour une interview pour le blog. Elle avait amené deux clientes/élèves qui ont pu exprimer leur témoignage avec cette méthode. Je dois faire le montage et écrire cet article et vous préviendrais dès qu’il sort, et je vous encourage à aller voir cette formation, à apeller simplement et rencontrer Sylvie qui est une femme formidable, sympathique et connait très bien le problème. Sylvie n’est pas thérapeute, et justement cela permet un autre rapport je pense. Les deux élèves m’ont toutes les deux dit qu’il y avait quelque chose qui avait changé, bien sûr dans leur conduite, mais sur d’autres plans de leur vie…
      Les moniteurs d’auto-école n’ont pas forcément les bonnes méthodes, trop générales et non applicables pour tout le monde. Ils n’ont pas tous une bonne conscience professionnelle et ne vous apprendront qu’à conduire, hors vous savez le faire d’après ce que j’ai lu. Il vous faut autre chose… Je pense…

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account